NOIX DE COCO

Culture:vivace

Hauteur: 5 à 30 mètres

Origine: Malaisie

Famille:des Palmacées, soit de la famille des palmiers

Climat: tropical

noix de coco

Le cocotier est sans contredit l'emblême touristique de toutes les destinations "Soleil" car il ne pousse qu'en bordure des plages, sa longue chevelure bercée par les alizés. La première fois qu'on voit les cocotiers, on est surpris de constater que les noix sont vertes et non brunes et chevelues comme on les retrouve sur nos marchés. C'est l'enveloppe naturelle du fruit que l'on doit enlever pour trouver la noix. Aux Antilles, c'est un spectacle quotidien de voir les vendeurs sur le bord de la route ou dans les marchés dépouiller la noix de sa couche de fibres et offrir les cocos verts, immatures, décapités à la machette. L'eau, douceâtre est désaltérante, son albumen encore crémeux. À Tahiti, le cocotier fait partie intégrante de la culture polynésienne. De la naissance à la mort, sur terre comme en mer, il est omniprésent: c'est l'arbre tutélaire qui nourrit, abrite et protège.

cocotier

Non, ce n'est pas un arbre comme on serait porté à croire mais, comme tous les palmiers, une grande herbe modifiée dont le tronc qui s'appelle un stipe est surmonté d'une longue chevelure, c'est-à-dire coiffé d'un bouquet de palmes dont les feuilles peuvent atteindre 6 m de long. La floraison dure toute l'année et produit une drupe, un fruit vert qui contient de 5 à 6 noix et pousse en grappes de 5 ou 6 à l'aisselle des branches. Il est entouré d'une épaisse enveloppe fibreuse de 5 à 15 cm appelé péricarpe. Sous l'enveloppe, se trouve une mince coque brune très dure, qui renferme l'albumen - un liquide blanc laiteux qu'on appelle eau de coco et qui se transforme en chair au fur et à mesure de la maturation du fruit. C'est la noix proprement dite ou coprah.

noix

Culture: De par sa terre de prédilection, le cocotier a pris le rythme de ses saisons et demande 1,5 m cubes d'eau par ans et tolère une saison sèche n'excédant pas 3 mois. Question sol, ce n'est pas pour rien qu'on le retrouve toujours le long des plages. En effet, il ne pousse bien qu'en bordure côtière et, s'il dessine une bande plus ou moins large c'est qu'il n'accepte qu'une altitude de 0 à 200 m du niveau de la mer car il aime que son feuillage soit parfois mouillé de ses embruns salés. La culture du cocotier est fort simple et ne requiert que de la patience. Il suffit en effet de planter peu profondément une noix de coco dans un sol riche additionné d'une bonne quantité de sable bien salé et d'attendre quelques années. Si la saison sèche excède 3 mois, il faut arroser régulièrement et c'est tout. La plantation se fait en tous temps sauf en saison sèche de préférence. Le cocotier produit ses premiers fruits entre sa sixième et sa huitième année. Entre sa dixième et sa soixante-dixième année, on peut calculer une production annuelle de 60 noix de coco.

Récolte: Lorsque les noix de coco deviennent matures, elles tombent au sol.

précédent accueil